Our Blog

LVMH se tourne vers la Bourgogne avec l’achat du domaine des Lambrays

  • Autres

Avec cette opération, la compagnie de Bernard Arnault acquiert une part conséquente du grand cru Clos des Lambrays.

Le groupe de luxe de Bernard Arnault, Moët Hennessy Louis Vuitton (LVMH), a fait sa première acquisition en Bourgogne avec le domaine des Lambrays, acheté à Ruth Freund pour une somme inconnue. Le domaine représente presque tout le climat du Clos des Lambrays. « Il s’agit d’un premier pas en Bourgogne, avec un terroir exceptionnel et un domaine historique d’exception », a déclaré à Wine Spectator Jean-Guillaume Prats, président de LVMH Estates and Wines.

Clos des Lambrays est un vignoble clôturé de presque 21,5 acres près du village de Morey-Saint-Denis. Le domaine des Lambrays en possède 21,4 acres. Le clos remonte au XIVe siècle et a fait partie des vastes terres de l’Abbaye de Citeaux. Les moines se sont occupés des vignes jusqu’à la Révolution, quand elles ont été confisquées et divisées pour être vendues à 75 acheteurs différents pour une bouchée de pain.

La recomposition du domaine fut une tâche difficile et coûteuse, entreprise au XIXe siècle. Il est passé entre de nombreuses mains et a été en grande partie abandonné pendant 40 ans avant que les frères Sair ne le rachètent en 1979. Ces derniers ont apporté des améliorations et ont embauché à la tête du domaine un jeune œnologue dijonnais, Thierry Brouin, qui occupe toujours son poste.

Ruth Freund et son mari Gunter, décédé en 2010, ont racheté le domaine en 1996 et sont reconnus pour les investissements qu’ils ont effectué afin d’apporter des améliorations dans les vignes et les caves. Le domaine se passe de pesticides et d’engrais depuis 18 ans. Bruce Sanderson, rédacteur et critique pour Wine Spectator, a attribué 94 points au millésime 2010 de Clos des Lambrays.

Le dixième d’acre restant au Clos des Lambrays appartient au domaine Taupenot-Merme. Selon son copropriétaire et vigneron Romain Taupenot, si Arnault rêve d’un monopole complet, il devra patienter. « Si Bernard Arnault souhaite nous vendre une partie des vignes du Clos des Lambrays qu’il vient d’acquérir, nous serions bien sûr prêts à l’écouter », a-t-il déclaré.

Le domaine des Lambrays est surtout connu pour le Clos des Lambrays, mais il compte en tout 27,2 acres, parmi lesquels des vignes du premier cru Les Loups à Morey-Saint-Denis, des vignes du premier cru Clos du Cailleret et moins d’un acre de vignes du premier cru Clos Les Folatières, tous deux à Puligny-Montrachet.

Selon Jean-Guillaume Prats, LVMH ne devrait pas modifier la distribution actuelle et « bien sûr, l’équipe locale en place, très compétente, continuera de diriger le domaine. » LVMH est déjà propriétaire de nombreux domaines, COMME les châteaux Cheval Blanc et d’Yquem dans le Bordelais, Cape Mentelle en Australie, Newton en Californie, Cloudy Bay en Nouvelle-Zélande, Cheval des Andes en Argentine et Numanthia en Espagne, ainsi que plusieurs maisons de champagne et producteurs de vins effervescents par le biais de « Chandon », dans plusieurs pays.

Suzanne Mustacich

16 avril, 2014

Wine Spectator

 

Tags : [sharebar1]

Découvrir notre gamme de vins


This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!