Our Blog

Château Latour annonce ses prochaines sorties

  • Autres

Le Premier Grand Cru Château Latour sortira son grand vin 2003 et son second vin 2008 (Les Forts de Latour) ce mois-ci. Le domaine a-t-il retenu les leçons des sorties passées ?

Depuis qu’il a quitté le système des primeurs en 2012 suite à la campagne du millésime 2011, le Château Latour a adopté un calendrier qui consiste à ressortir des millésimes récents aux alentours du 20 mars, en amont de la campagne des primeurs, et quelques millésimes plus anciens en septembre.

En 2013, le domaine a remis en vente le millésime 1995 de son grand vin et le millésime 2005 des Forts de Latour, à des prix supérieurs respectivement de 19 % et 10 % par rapport au marché.

Les négociants et les acheteurs n’ont pas répondu présents, s’accordant à qualifier ces prix de « trop élevés ».

De même, quand le grand vin 2004 et le second vin 2006 ont été remis en vente l’année dernière respectivement 23 % et 6 % plus chers que les prix du marché, la nouvelle a été accueillie par un silence de plomb.

En septembre dernier, Latour a remis en vente ses millésimes 1996, 2001 et 2002. Leurs prix étaient toujours légèrement rehaussés mais dans une moindre mesure, comme l’avait été celui des Forts de Latour 2007 en septembre 2013.

Malheureusement pour Latour, ces vins ont été éclipsés par Solaia et Masseto 2011.

Étant donné les signes de reprise du marché (malgré une baisse de 0,4 % de l’indice Liv-ex Fine Wine 100 en février) et le renouveau du bordeaux, deux vins d’un millésime prêt à la consommation, comme le 2003, pourraient susciter l’intérêt.

On note que le Château Latour 2005 a occupé la première place du Fine Wine 100 en février, avec une hausse de 10,9 % pour atteindre 6 792 £ la caisse (9 420 €), même si cela tient probablement plus de la popularité actuelle du millésime 2005 en général, comme le montrent les progressions de Palmer et de Cos d’Estournel 2005 en février.

Robert Parker devrait revenir sur ce millésime, dix ans après, et le monde du vin s’attend à ce que les notes, et donc les prix, soient révisés à la hausse. Comme le Latour 2005 a reçu 96 points, un vin d’un domaine si prestigieux pourrait facilement voir sa note révisée à 98 points.

Latour, Mouton et Lafite ont d’ailleurs chacun reçu de Robert Parker la note de 96 points le 1er mars 2008 (Wine Advocate n°176), alors que Haut-Brion et Margaux ont reçu 98 points. Ces deux vins sont vendus moins chers que Lafite et Latour, mais plus chers que Mouton, qui affiche le prix par caisse le moins élevé des Premiers Grands Crus 2005.

Mais pour en revenir aux sorties de Latour, comme l’expliquait The Drinks Business en septembre :  « L’expérimentation de Latour pourrait s’avérer plus compliquée que prévu. La dernière sortie (1996) pourrait prouver que le domaine sait que les acheteurs ne seront pas impressionnés par son aura de Premier Grand Cru. »

« Il faudra attendre les millésimes inédits (2012 et les suivants) pour que rehausser les prix soit une pratique qui tienne la route. »

le 3 mars 2015

Rupert Millar

The Drinks Business

Tags : [sharebar1]

Découvrir notre gamme de vins


This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!