Our Blog

Les récoltes françaises devraient être 13 % supérieures à celles de 2012

  • Autres

La France devrait s’acheminer vers un volume de vendanges classique pour 2013, mais le ministère de l’agriculture pense que les mauvaises conditions météorologiques prolongées pourraient compromettre la récolte de cette année.

VineyardDans son premier rapport de 2013 à ce sujet, le ministère s’attend à une récolte avoisinant les 46,6 millions d’hectolitres, soit une hausse de 13 % par rapport à la récolte désastreuse de l’année dernière, qui fut la plus maigre depuis le début des années 1970.

Cependant, le ministère prévient également que des schémas météorologiques inhabituels sont à l’origine d’une grande incertitude cette année.

La plupart des régions vinicoles françaises sont actuellement en retard de deux à trois semaines. La floraison vient à peine de commencer en Champagne pour cause de printemps anormalement frais et humide.

Dans le Beaujolais, le mildiou n’a pas tardé à faire son apparition dans le nord, tout comme des cas de filage. Les risques de coulure et de millerandage sont également accrus cette année.

Des zones de la vallée de la Loire ont été frappées par la grêle, en particulier Vouvray. Saumur a été touché par le gel mais cela ne devrait affecter la récolte que de 1 % par rapport à la moyenne sur 5 ans.

Bordeaux et le Sud-Ouest en général se sont plutôt bien remis des inondations, mais le risque de mildiou et de coulure n’est pas écarté.

Dans le Languedoc-Roussillon, la floraison a été affectée par des épisodes de fortes pluies. Le mildiou a fait son apparition localement et Grenache fait face à un risque de coulure particulièrement élevé.

Source : Richard Woodard
Decanter.com
8 juillet 2013

Tags : [sharebar1]

Découvrir notre gamme de vins


This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!