Our Blog

Jean-Pierre Moueix donne le ton en sortant l’intégralité de sa gamme 2012 avant la semaine des dégustations en primeur.

  • Autres

Jean-Pierre Moueix donne le ton en sortant l’intégralité de sa gamme 2012 avant la semaine des dégustations en primeur.

Les établissements Jean-Pierre Moueix, propriétaires des domaines phares de la rive droite que sont les châteaux La Fleur-Pétrus, Trotanoy et Bélair-Monange, ont mis en vente l’intégralité de leur gamme de vins 2012 une semaine avant les primeurs, à des prix inférieurs de 15 % en moyenne.

Edouard Moueix, qui dirige les établissements Jean-Pierre Moueix avec son père Christian Moueix, a déclaré à Decanter.com que leur stratégie était de toujours sortir les vins d’abord en Belgique et de prévoir la sortie au Royaume-Uni la semaine qui suit celle des dégustations en primeur.

La Fleur Petrus

« Certaines années, nous ne sortons à cette période que les vins des domaines de milieu de gamme mais nous avons le sentiment pour le millésime 2012 qu’il n’est pas nécessaire d’attendre. Il s’agit d’un millésime à acheter et à vendre ; nous avons pensé que cette sortie serait un bon moyen de créer un certain enthousiasme. »

Moueix a affirmé que les prix étaient 10 à 15 % moins élevés que l’année dernière. « Cette baisse des prix n’est pas justifiée par la qualité du vin, mais par la situation du marché. »

Alors qu’approche la semaine de dégustation en primeur, beaucoup aimeraient voir une baisse de 20 % minimum des prix 2012 par rapport à l’année dernière. Selon plusieurs sources bordelaises, on s’attend à ce que les Premiers Grands Crus sortent au début de la campagne. Certaines sources vont même jusqu’à considérer qu’une baisse de 30 % par rapport aux prix de l’année dernière serait réaliste.

« Il n’est pas nécessaire d’attendre les notes de Parker lors des années difficiles », a déclaré cette semaine un courtier de renom auprès de Decanter.com, « et il n’y a de toutes façons pas beaucoup d’argent dans les caisses, alors autant se lancer tôt et à un bon prix. »

Patrick Bernard, des négociants Millésima, a lancé un appel à un groupe de propriétaires de châteaux alors qu’il a à nouveau goûté les millésimes 2011 le mois dernier : « 2011 avait un goût qui ne plaît pas aux consommateurs… il était trop cher. 2012 vous donne l’opportunité de montrer à nouveau la clairvoyance dont vous avez fait preuve en 2008. Vous avez diagnostiqué le problème à l’époque, merci de le faire cette fois également. »

Tout comme Moueix, les châteaux de Rendezvous Médoc qui comprend 13 domaines de la région, comme Arsac, Cambon La Pelouse et Caronne Sainte Gemme, mettront cette année encore leur vin en vente par l’intermédiaire de la société de courtage Les Grands Crus, dans la semaine du 15 avril.

Source : Jane Anson
Decanter.com
2 avril 2013

Tags : [sharebar1]

Découvrir notre gamme de vins


This is a unique website which will require a more modern browser to work! Please upgrade today!